Haemers Technologies et le CNETE signent une entente de partenariat

signature partenariat CNETE

Haemers Technologies et le CNETE signent une entente de partenariat

Communiqué de presse

Shawinigan, le mardi 26 septembre 2019 – Haemers technologies et le Centre national en électrochimie et en technologies environnementales (CNETE), le centre collégial de transfert de technologie du Collège Shawinigan, ont signé une entente de partenariat, en présence de Pierre-Luc Desgagné, Délégué général du Québec à Bruxelles. Leur intention est de procéder à la démonstration des technologies ISTD et ESTD sur un site contaminé approprié, situé à Shawinigan.

Signature HT CNETE partenariat

Shawinigan : un terrain fertile pour réaliser des essais

Le CNETE identifiera d’abord un terrain contaminé adéquat pour l’application des technologies ISTD et ESTD à Shawinigan. En effet, plus de 170 terrains contaminés à divers niveaux ont été identifiés dans la ville, avec diverses profondeurs et avec des types de contamination très différentes. La Ville de Shawinigan a élaboré une stratégie de réhabilitation et de développement de ces terrains. Actuellement, les technologies proposées par les firmes spécialisées en décontamination des sols, pour les types de contamination présentes sur le territoire, sont habituellement l’excavation et l’enfouissement ou la gestion de risque, qui consiste à recouvrir la contamination présente d’un mètre de sols propres. Dans les deux cas, le problème n’est pas réglé mais recouvert ou déplacé.

Haemers Technologies : une technologie prometteuse pour le territoire

Les technologies proposées par Haemers technologies présentent un potentiel intéressant pour le territoire. L’ISTD est une désorption thermique qui peut être utilisée sur le site où se trouve la contamination, sans besoin de transporter les sols contaminés. Elle utilise la technologie Smart Burners et a été spécialement développée pour résoudre les problèmes de pollution des sols qui ne pourraient pas être résolus avec d’autres technologies. Chaque appareil de chauffage léger est conçu pour les travaux in situ dans des environnements ouverts ou confinés, tels que des sous-sols ou des bâtiments existants. La désorption thermique ex situ (ESTD) utilisant la technologie Smart Burners est un système utilisé pour le traitement du sol sur site, lorsque le sol est traité sur le site après excavation (aucun transport hors site).  Ces systèmes permettent de recycler des contaminants et d’économiser l’énergie utilisée dans le procédé de décontamination. Des contaminants actuellement très difficiles à traiter, tels que les HAP, les solvants chlorés et le mercure, qui sont des contaminants très présents sur le territoire, y compris sous forme de contamination mixte.

Signature Partenariat

Un partenariat porteur

Mme Nancy Déziel, directrice générale du CNETE, explique que « la réalisation de ce projet servira à renforcer et diversifier les connaissances de l’équipe de recherche du CNETE sur le sujet de la décontamination des sols. Notre équipe a déjà fait plusieurs projets dans le domaine, y compris avec des entreprises comme Englobe. Cette nouvelle technologie nous permettra de diversifier les outils à notre disposition et en plus de présenter un potentiel intéressant pour notre communauté ».

Une fois les études de caractérisation réalisées sur le site obtenues, HAEMERS TECH réalisera les études d’ingénierie de base afin de présenter les solutions techniques et leurs coûts associés pour la phase pilote/démonstration et la phase « full-scale ». CNETE et HAEMERS TECH rechercheront des partenaires locaux pour la réalisation des travaux à Shawinigan, avec la licence des technologies d’HAEMERS TECH. Le CNETE réalisera les analyses de gaz et des effluents, et fera le suivi du procédé et des résultats. Ces résultats de ces essais seront publiés pour maximiser l’impact de ce pilote.

Jan Haemers, CEO de Haemers technologies, explique que « pour Haemers, ce partenariat est l’occasion de développer ses marchés en Amérique du Nord, mais aussi de travailler avec un laboratoire crédible qui pourra garantir les résultats obtenus par le pilote. C’est une occasion incroyable pour notre compagnie de prouver l’efficacité de notre innovation, et de contribuer à décontaminer des sols qui ne pouvaient pas l’être jusqu’à présent ! ».

La signature de l’entente s’est faite en présence de Pierre-Luc Desgagné, Délégué général du Québec à Bruxelles, qui déclare que ” C’est une excellente nouvelle tant pour la transition environnementale que pour le développement économique de Shawinigan et du Québec ! Je suis très heureux d’avoir participé à la signature de cette nouvelle collaboration technologique entre Québécois et Belges.”

À propos du Centre national en électrochimie et en technologies environnementales

Le CNETE, centre collégial de transfert de technologie du Collège Shawinigan, est un des centres collégiaux de transfert de technologie du réseau Synchronex. Le CNETE a comme mandat de développer des solutions environnementales (traitements, procédés et produits) pour les petites ou moyennes entreprises (PME) de divers secteurs tels l’agroalimentaire, les biocarburants, la filtration des eaux de procédés, la chimie verte et le pharmaceutique. Le CNETE est un acteur important du développement économique de la région, grâce au transfert de technologies en électrochimie et en environnement qu’il effectue, chez des entreprises comme Société Laurentide, Bionest et Nemaska.

social position
Lorem eleifend Nullam quis Aliquam tempus et, porta.